AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Nos Partenaires
Sunglow's Reptiles
Tchat Blablaland
Eleveurs Conseillés
NHreptiles
Bébésaurus
Reptilis
Sites de Matériels
Reptiligne
Meilleurs posteurs
Diabolyk
 
Reptilebertrand
 
zornet
 
reptile08
 
sunglow
 
julio31
 
pissous
 
draserp
 
Flo
 
enzo42
 
Carte des Membres

Afficher Carte de géolocalisation des membres de Reptiles Univers sur une carte plus grande

Partagez | 
 

 Génétique du Panterophis Gutatus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sunglow
Reptimembre adulte reproducteur
Reptimembre adulte reproducteur
avatar

Nombre de messages : 644
Age : 47
Localisation : PUISIEUX (62)
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Génétique du Panterophis Gutatus   Mar 18 Mar - 1:46


La génétique de l'elaphe Guttata



Je vais simplifié en ne parlant que des genes courrament rencontré donc normal qu'il en manque, vue la quantité importante de phase qui existe chez l'elaphe Guttata. mais mes explications seront aussi valable pour ses genes aussi.

Les genes de base
je me contente d'énumérer les plus courrant
amela
hypo
Sunkissed (Hypo B )
Lava (Hypo C)
anery
anery B ( charcoal )
caramel
lavender
ultra
bloodred

Nouveaux genes arrivant
Cinder
Dilute
Anery C (Z)
Christmas

En génétique, il est aussi important de connaitre ce que donne la combinaison de certains genes entr'eux ce qui augmente considerablement le nombre de phases possibles.

Les phases (combinaison de genes )

Vous retouverez une liste plus complete des phases dans mon autre post.
Nouvelles phases :
Topaz = Caramel x lava


Les phases selectionnés
sunglow : amela n'ayant pas de blanc, peu de contraste entre le orange et le rouge
okeettee : forme classique avec de large contour noir
reverse okeetee : forme amela avec de large contour blanc
miami : classique avec une robe grise et tache rouge orange
albinos orange : amela avec une dominance de orange
albinos rouge : amela avec une dominance de rouge
albinos fluo : amela avec des couleur très...Flash
snow green.... : snow avec des reflets vert au lieu de jaune.

l'utilisation de ses phases n'est interessant que pour obtenir des bébés de la meme phase, afin d'ameliorer encore la selection, il est donc inutile et déconseillé deles croiser avec d'autre phase, sous peine de perdre le travail de selection.

exemple :
Sunglow x amela ne donnera que de l'amela et en aucun cas on ne pourra dire qu'ils sont het sunglow.une selection ne peut donc être transmise, elle peut juste donner éventuellement des traits suplémentaire a une autre phase parfois.

genes dominant/co-dominant/recessif

les phases dominantes : Classique, Miami, okeetee
phase co dominante : Diffuse (bloodred)
toutes les autres phases sont recessives.

quelques dominance partiel sont entrain d'etre montrées entre 2 genes recessifs par exemple l'ultra est co-dominant avec le gene amela mais seulement lui.
les genes d'origine anery ( Anery A, Anery b(charcoal), lavender, Caramel ) tendent a avoir une codominance entr'eux dans l'ordre que j'ai donné.c'est a dire que le gene Caramel est dominant par rapport au 3 autres genes.Charcoal est dominant par rapport anery A mais pas par rapport a lavender ou caramel. D'apres certaines expériences américaine si on rajoute l'amela, l'effet de dominance disparait. amela+anery+lavender donnera une apparence proche du snow et non opal. Comme quoi les genes nous reserve beaucoup de surprise encore.

hétérozygote / homozygote

un gene est homozygote si il est visible sur l'animal et il est héterozygote si l'animal est porteur de ce gene mais non apparent

croisement dominant x codominant
Lorqu'on croise un gene dominant avec un codominant, il va y avoir un conflit car chacun des gene va vouloir dominer l'autre,le resultat sera souvent un melange des deux.

par exemple : classique x bloodred va donner des "classiques" het diffuse, par contre le gene diffuse va faire en sorte que les classiques ne soit pas si classique que ça.
- absence de damier partiel, leger effet diffuse sur la robe de l'animal.

croisement dominant x recessif
dans ce cas quelque soit les genes, le resultat donnera du classique,par contre les bébés seront tous heterozygote du ou des genes recessifs mis en jeu.

Exemple : Classique x snow = classique het snow

par contre il peut aussi arriver que les classiques soit porteur de genes caché
Exemple :
si on a un classique het amela x snow
le snow étant amela x anery, on retrouve le gene amela des 2 cotés donc certain bébé seront amela het anery et les autres classique het snow.
par contre si on a :
classique het lavender x snow, là il n'y a pas de gene en commun, donc on n'aura que des classiques het snow et 50% het lavender.

croisement recessif x recessif
le croisement de genes recessifs ne donnera en général que du classique, sauf si il y aun gene en commun
exemple : snow x anery = (amela + anery) x anery ( Le gene anery est comun )donc les bébés seront anery het amela
snow x lavender (pas de gene en commun dans ce cas)
les bébés seront donc classique het amela,anery,lavender.

Porteur de gene inconnu
Il arrive souvent qu'un elaphe soit porteur d'un gêne hétérozygote mais qu'on ne le sache pas, et il souvent difficile voir impossible de le detecter visuellement.
sauf dans le cas des genes blood et motley :
- lorsqu'un élaphe est hétérozygote pour blood, déjà l'effet diffuse va se faire ressentir légèrement sur sa robe en attenuant un peu les contrastes mais il présentera aussi des altération au niveau du damier, où il risque de manquer quelques cases LOL
- pour le gêne motley, il a tendance a causer aussi des altérations au niveau du damier et aussi a éclaircir la couleur.
Donc si votre élaphes porte ces signes, vous pourrez essayer de le croiser avec un autre porteur de ce ou ces gênes.
- Pour tout les autres génes, le seul moyen de determiner est en faisant de la repro avec un élaphe porteur de gênes completement different.
Par exemple, si vous avez un élaphe classique, vous pouvez le croiser avec un snow motley, ( qui presente l'intéret de tester 3 gênes en même temps, amela, anery et motley ) plus le partenaire sera porteur de gêne, plus vous aurez de chance de trouver si il y a des gênes caché.

Ce qu'il faut retenir :
Lorsqu'on croise 2 phases differentes, ce qu'il faut bien voir en premier lieu, c'est si il y a des genes en commun visible ou pas.
- si il n'y a pas de gene en commun, les bébés seront tous classique mais porteur donc het des genes mis en jeu par les parents.
- si il y a des genes commun et qu'ils sont homozygote ( donc visible sur chaque parent ) les bébés auront donc l'apparence de ces genes commun et seront het des genes non commun.
- si le gene commun est homozygote chez l'un et heterozygote chez l'autre, il y aura 50% de classique het et 50% de bébés avec le gene commun
- le croisement de 2 het est par contre déconseillé car il donnera beaucoup de classique dont on ne saura pas vraiment de quel genes ils sont porteurs.
par exemple : si on accouple de classique het amela, on aura 25% amela (le gene commun) et 75% de classique dont seulement 50% seront het amela.
impossible de differencier lesquel seront het amela, on dira donc qu'ils sont het 66% amela

Voilà j'espère que cette petite synthese vous aidera un peu a faire vos choix de repro.
Ce texte sera modifié je pense régulièrement suivant les questions ou les remarques qui seront posés.

_________________

9,14 Panterophis Guttata
1,1 Python Morelia Cheynei
1,2 Python regius Pastel / sibling Pastel / Semi Ligné
1,1 Lampropeltis Getulus Splendida
0,1 Bci Nicaragua
1,4 Gecko Leopard
1,1 Pogona Viticeps
Président de l'AERA / Membre du REPTIL'CLUB d'Arras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sunglow-reptiles.fr
 
Génétique du Panterophis Gutatus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le substrat synthétique EPIWEB
» Définition des termes utilisés en génétique
» mouche-tique ...
» Cloture bon marché et esthétique!
» [Fiche] Gerbilles : génétique et Couleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptiles Univers :: La terrariophilies en Général :: La génétique-
Sauter vers: