AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Nos Partenaires
Sunglow's Reptiles
Tchat Blablaland
Eleveurs Conseillés
NHreptiles
Bébésaurus
Reptilis
Sites de Matériels
Reptiligne
Meilleurs posteurs
Diabolyk
 
Reptilebertrand
 
zornet
 
reptile08
 
sunglow
 
julio31
 
pissous
 
draserp
 
Flo
 
enzo42
 
Carte des Membres

Afficher Carte de géolocalisation des membres de Reptiles Univers sur une carte plus grande

Partagez | 
 

 La génétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reptilebertrand
Administrateur / Fondateur
Administrateur / Fondateur
avatar

Nombre de messages : 1775
Age : 29
Localisation : La Rochelle (17 Charente-Maritime)
Date d'inscription : 27/12/2007

MessageSujet: La génétique   Mer 23 Jan - 0:42

LA GENETIQUE

Tout d’abord commençons par un petit lexique :
-Le génotype : Le génotype d’un individu, c’est l’ensemble de ses gènes. Il s’agit plus précisément de ses chromosomes qui vont toujours par paire !
-Le phénotype : C’est le résultat physiquement visible du génotype.
-Dominant : Un gène dominant et un gène qui va s’afficher en cachant alors l’autre gène si celui-ci est récessif. Ce gène dominant s’écrit par une majuscule. Ex : Ab, le gène dominant A cache le gène récessif b. Toutes les couleurs « naturelles » sont issues de gènes dominants…. C’est normal, ils dominent sur les autres gènes, ce sont donc les dominants qui restent. Il existe cependant certains autres gènes dominants.
-Récessif : Un gène récessif est un gène qui nécessite d’être en paire pour s’afficher. S’il y a un récessif avec un dominant, ce dominant cachera le récessif sur le phénotype. Un gène récessif s’écrit par une lettre minuscule. Ex : aa, paire du même gène récessif, donc on aura un phénotype exprimant ces gènes. Si l’on a un spécimen du génotype Ab, le gène dominant « a » cache le gène récessif « b » qui ne s’affichera donc pas dans le phénotype. Le spécimen est hétérozygote « b ».
-Homozygote : Un spécimen homozygote est un spécimen qui a les 2 gènes (chromosomes) identique. Ex : AA ou bb. Le phénotype représente exactement le génotype.
-Hétérozygote : Un individu hétérozygote, est un spécimen qui a ses 2 gènes différents. 1 seul sera visible dans le phénotype et l’autre sera présent dans son code génétique mais non visible. Ce gène est un gène hétérozygote et se rencontre en cas de récessivité. Ex : Bb ou Ba


Il y a en génétique, différents types de gènes : Dominants, Co-Dominants et Récessifs.
Je vais donc vous présenter ces 3 types de gènes par des simulations de croisements en fonction de ces types :

1°) RECESSIFS

Récapitulatif : Un gène récessif, doit impérativement être en paire pour s’afficher comme phénotype d’un individu. Il est représenté par une lettre minuscule.

Imaginez-vous une reproduction de Boa constrictor.
1er cas : Un mâle normal : génotype NN (gènes dominants)
Une femelle albinos (représenté par la lettre a) : génotype aa (gènes récessif, le spécimen est albinos car il y a une paire)

Tableau du croisement :

Tous les jeunes obtenus sont de génotype Na. Le dominant se retrouve en paire avec un récessif. Celui-ci étant caché par le gène dominant «N », les jeunes seront de phénotype normal mais hétérozygotes albinos (ils portent tous le gène albinos en eux)

2ème cas : Un mâle normal hétéro albinos : génotype Na
Une femelle également normal hétéro albinos : génotype Na

Tableau du croisement :

L’on obtiendra :
-25% de jeunes NN, donc normaux à 100%
-50% de jeunes Na, comme les parents, normaux hétéro albinos
-25% de jeunes aa, 100% albinos. Le gène dominant n’existe plus dans leur génotype.


En utilisant ce principe du tableau de Punnett, il est facile de déterminer la progéniture des parents que l’on croise si ceux-ci portent des gènes de type récessif. Cependant, il ne sera pas possible de distinguer les normaux des hétéro, d’où appellation de « 50% hétéro » ou « possible hétéro ».

Donc, si vous avez compris, vous aurez devinés qu’ en croisant 2 albinos, on obtient 100% de jeunes albinos… !!


2°) DOUBLE RECESSIFS

Il existe des mutations doubles récessives. C'est-à-dire que l’on croise 2 spécimens de 2 mutations récessives différentes. La combinaison de ces 2 mutations donne une nouvelle mutation d’un phénotype exprimant le résultat des 2 mutations.
Lorsqu’on fait ce type de croisement, il faut 2 mutations de départ qui n’agissent pas sur le même locus (soit sur la même couleur ou motif).
Ce cas est plus complexe est donc plus difficile à comprendre. En effet, c’est que dans ce cas, l’on fait un tableau présentant pour chaque parent ses gènes pour les 2 locus dont on parle. De plus, on utilise alors les différentes possibilités rencontrées.

Par exemple : si l’on prend une elaphe guttata Amélanistique (mutation récessive de l’absence du pigment noir : lettre utilisée « a ») hétéro anérythristique (mutation récessive de l’absence du pigment rouge : lettre utilisée « e »). Son génotype sera aaEe. Pour les cas de double récessif, si l’on écrit la lettre en majuscule, c’est pour signifier que dans le locus de la lettre concernée, ce gène est normal. S’il est en minuscule il est comme dans la normal du gène de la lettre.
L’on à maintenant une femelle Anérythristique (mutation « e ») hétéro Amélanistique (mutation « a »). Son génotype est alors Aaee. La paire de gène « e » affiche la mutation anérythristique tandis que la paire Aa signifie normal hétéro Amélanistique sur le locus de cette mutation.

Pour le mâle, les possibilités de mise en paires des gènes sont : aE aE ae ae
Pour la femelle, les possibilités de mise en paires des gènes sont : eA eA ea ea
(Peut importe l’ordre des paires).

Tableau du croisement :

L'on otiendra:
-25% de AaEe donc normaux hétéro SNOW (soit hétéro améla et hétéro anéry)
-25% de Aaee donc d’anéry hétéro améla
-25% de aaEe donc d’améla hétéro anéry
-25% de aaee donc de SNOW ( 2 gènes aa donc améla + 2 gènes ee donc anéry…. Soit SNOW : mutation double récessive)

Maintenant c’est à chacun de faire par ce principe, son croisement selon les reproducteurs qu’il possède.


3°) CO-DOMINANTS

Un gène co-dominant est un gène qui va s’afficher en même temps qu’un gène dominant. Il ne nécessite pas d’être en paire comme du récessif, et c’est ça qui est intéressant !
Un géne co-dominant s’écrit par une lettre majuscule avec apostrophe. Ex : P’
Ce gène va alors modifier le phénotype du spécimen en modifiant la couleur du gène dominant. Il ne peut y avoir d’hétéro quand on parle de co-dominance !

Imaginez-vous : 1 FEMELLE regius normal PP (on utilise la lettre P qui signifie normal (pas « ‘ »)
1 MALE regius Pastel NP’ (lettre P’ pour la mutation pastel)

Tableau du croisement :

L’on obtiendra :
-50% de jeunes PP donc normaux
-50% de jeunes PP’ donc Pastel


Si l’on a 2 spécimens tous les 2 Pastel
Tableau du croisement :

L’on obtiendra :
-25% de PP donc normaux
-50% de PP’ donc Pastel
-25% de P’P’ DONC Super Pastel !! (effet pastel doublé !!)

C’est mutation co-dominantes sont très recherchées et très intéressante car si l’on se procure 1 male mutant et que l’on possède plusieurs femelles normales, l’on pourra reproduire se mâle avec toutes ces femelle et obtenir dans toutes les portés des jeunes de mutation co-dominante !
Attention, certains gènes co-dominants ne fonctionnent pas avec certains gène dominants… il arrive qu’il y est un combat entre les 2 qui ne sont pas compatibles.



Attention, tous ces croisements présente ce qui à de grandes chance de ce produire. Cependant, ce ne sont que des suppositions et les résultats obtenus en réalité ne sont pas toujours exacts au tableau de leur croisement.




CONCLUSION : J’espère par ce « cours » de génétique avoir permis à tous de mieux comprendre ce sujet un peu complexe et que vous arriverez alors à réaliser tous les croisements dont vous rêviez !!

Cordialement, Bertrand


Dernière édition par le Mer 23 Jan - 1:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reptilesunivers.forumpro.fr
 
La génétique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le substrat synthétique EPIWEB
» Définition des termes utilisés en génétique
» mouche-tique ...
» Cloture bon marché et esthétique!
» [Fiche] Gerbilles : génétique et Couleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptiles Univers :: La terrariophilies en Général :: La génétique-
Sauter vers: